• camillefitoussi

Notre temps est infini

Dernière mise à jour : 22 oct. 2020

Notre temps serait infini selon Fabien Olicard, un mentaliste passionné par les capacités de notre cerveau. En réalité, il veut dire par là que nous pouvons choisir consciemment à quoi dédier notre temps. ce serait pour lui la clé de la réussite et de l’épanouissement personnel.


Je viens de terminer son livre "Votre temps est infini" et j'ai trouvé son approche concrète intéressante. Voici ici une petite sélection de ce que je souhaite en garder et vous partager.



"1 vaut mieux que 0"

La phrase phare de son livre pour moi. L'idée est de lâcher la recherche d'une perfection qui nous empêche de passer à l'action. Par exemple, écrire quelques ligne sur ce post est mieux que de ne rien écrire du tout. Ou encore, envoyer un courrier administratif parmi la pile qui s'accumule sur mon bureau est mieux que de ne rien envoyer du tout. Commencer petit, lâcher la perfection et se féliciter de ces petites actions qui sont effectivement mieux que rien, que 0.

Depuis, je me l'applique ! Garder cette phrase en tête m'incite à agir directement. Là où avant j'aurais probablement inscrit une ligne de plus dans ma to do list "Écrire un post ou réaliser une vidéo sur le livre de Fabien Olicard que je viens de finir", maintenant je me retrouve à écrire cet article dans la lancée de mon idée. Et tant pis si ce n'est pas parfait, ou aussi bien que je le souhaiterais.


Un découpage du temps en catégories pour prendre conscience de notre façon de l'utiliser.

- le temps professionnel, avec un objectif de rémunération

- le temps personnel, une activité génératrice de plaisir (amis, sorties, danse...)

- le temps pour soi, la nourriture de l'esprit du corps et de l'âme qui fait progresser (apprentissage, développement personnel et spirituel, sport...)

- le temps obligatoire, à charge négative, qui amène à du mécontentement mais qui peut être vitale dans certains cas (trajet, ménage, administratif, hygiène personnelle, repas, sommeil, courses alimentaires...)

- le non temps ou temps perdu, des actions initiées sans décision (réseaux sociaux, télé, discussions qui ne m’intéressent pas..)

Personnellement j'ai du mal à classifier mon temps ainsi car plusieurs de mes activités semblent appartenir à plusieurs catégories à la fois. Notamment là ou le professionnel rencontre le personnel et inversement. Pour autant, j'aime la réflexion que cela suggère.

Après la prise de conscience de la façon dont nous utilisons notre temps, c'est la notion de décision qui me semble la plus importante. Par exemple, je ne passais déjà pas beaucoup de temps a scroller mes fils d'actualité sur les réseau sociaux, mais depuis que j'ai compris le "non temps ou le temps perdu" que cela représente, encore moins ! Lorsque pourtant je me retrouve encore confrontée à cette situation, je réalise immédiatement le comportement que j'adopte et je choisis alors de continuer ou non, consciemment. Cela devient une décision : faire passer cette activité dans du temps personnel ou simplement de l’arrêter.


Calculer la valeur financière de mon temps.

Ceci à partir d'une moyenne des réponses spontanées à quelques questions simples :

- Quelle serait la valeur d'une carte cadeau d'1h que l'on m'offrirait ?

- A combien j’estime la valeur d'une tâche facile à déléguer d'1h ?

- Quel est mon revenu net par heure de travail ?

- Quel serait mon seuil de satisfaction pour une rémunération nette d'1h de travail ?

Cela aide ensuite à prendre des décisions, notamment pour déléguer certaines tâches d'un coût inférieur à la valeur de mon temps.


Liste de filtres pour nous aider à la prise de décision.

A établir, à hiérarchiser, à voir et à revoir régulièrement.

Il me semble que c'est très personnel et que cela dépend normalement de nos valeurs. Fabien Olicard nous propose ces propres filtres qui l'aident dans ses choix d'actions professionnelles :

- rentabilité

- charge temporelle comparée à la faisabilité

- développement de carrière

- fun/passion


Last but not least! Trouver les valeurs/mantras qui vont nous servir de boussole

Pour cela, Fabien Olicard nous invite à lister TOUS les buts de notre vie. Et d'en réduire progressivement la liste en les rassemblant par catégories, jusqu’à arriver à 2 ou 3 mots. Lui même arrive à "Liberté et Autonomie", le mantra qui gouverne toutes ses actions. J'ai fait moi-même ce travail dont je partagerai peut-être le fruit dans un autre article. Et comme 1 vaux mieux que 0 je vous partage tout de même le mantra auquel j'ai personnellement abouti "Présence et Inspiration".


Je me rends compte à l'écriture de cet article que le sujet principal traité n'est peut-être pas seulement celui de la gestion du temps mais peut-être plus encore celui de la prise de décision.


Et puis finalement, la seule urgence c'est d'être heureux et d'expérimenter, non ?



75 vues0 commentaire